pepitesEd. Bayard jeunesse

351 pages

 

Rapidement et sans trop en dire...

       Bella Rossa est une jeune femme de 20 ans au caractère bien trempé et à la poitrine très généreuse qui attire tous les regards et surtout de mauvaises intentions et les ennuis qui vont avec. Bella Rossa vit à la ferme, à Maussad-Vallée, la bien-nommée,  avec son père, le vieux Lom'Pa paralysé, grand grincheux soûlard et violent avec sa fille. Bella Rossa subit toutes les calamités de sa vie ( son père, sa mère partie lorsqu'elle était toute petite, la sécheresse,...)  sans broncher mais en s'accrochant à son rêve, qu'elle organise en secret. Elle envisage, en effet, de partir avec un attelage et tout le matériel qu'elle a amassé pendant des années, pour le vendre sur les routes.

      Alors, lorsque la guerre approche et que des soldats effrayés et alarmistes arrivent à la ferme, elle décide que c'est le moment de partir. Elle ne sait pas où, mais elle y croit. Elle embarque Lom'Pa sur son chariot de fortune et quitte la ferme pour l'inconnu. En chemin elle fera des rencontres bonnes et mauvaises, approchera la mort, se battra avec détermination, elle avancera vers l'ouest  avec, toujours, cette envie de lutter, de chercher le bonheur, celui qu'elle mérite...

 

Impressions...

      Quelle chouette roman jeunesse et d'aventure!!! Je me suis régalée de bout en bout et j'ai eu beaucoup de difficulté à lâcher ce récit!!

      Voilà un texte jeunesse qui change un peu de l'ordinaire: pas de suite prévue - enfin ! - , une époque et des lieux peu souvent abordés, et surtout des personnages et des situations peu conventionnels, qui peuvent d'aileurs, parfois, déranger. En effet, malgré son caractère bien trempé, Bella Rossa est trompée par celui qu'elle aime à maintes reprises, les hommes boivent et jouent, des femmes abandonnent leurs enfants.... Mais tout ceci n'est pas amoral, c'est présent, partie intégrante du récit, et constitue la richesse des personnages qui jamais ne sont lisses!!!

       Les personnages sont un des points forts de ce récit. Ils traînent tous derrière eux leurs casseroles, à l'image de celles que Bella traîne dans son charriot. Ils sont torturés et beaux aussi, émouvants.

      Et puis, dans ce récit-western, au pays des chercheurs d'or, l'auteur manie l'humour avec brio. De nombreuses fois j'ai souri aux allusions, aux situations. Une grande finesse!! je suis fan!

      Pépites raconte l'histoire de la volonté de s'en sortir, de prendre en main sa vie pour aller chercher son bonheur et Anne-Laure Bondoux excelle dans cette narration enlevée, bien écrite, belle et intelligente, comme son héroïne!

 

Ce sont Stephie et La Dame du CDI qui m'avaient parlé de ce roman, l'article de la prof-doc est   ici, si ça vous dit.Quant à Stephie, elle nous a proposé un article autour de l'auteur et plusieurs de ses oeuvres, c'est !