imagesEd. Soleil

Coll°. Blackberry

48 pages

 


      Il y a plus d'un an j'avais découvert avec beaucoup de plaisir le 1er Tome de cette série (mon billet ici). C'est avec joie que j'ai donc entamer la lecture du 2ème opus...

 

Rapidement et sans trop en dire...

      La nouvelle saison qui s'annonce met la maison Tiffany en effervescence. La jeune et riche héritière, Bianca, a choisi le thème de la mythlogie pour illustrer le bal de printemps. Mais Miss Bianca est toujours aussi capricieuse et ne supporte pas d'être contrariée...les tensions sont palpables et Elinor ne cesse de s'inquiéter et de saffairer à la tache sans se ménager, elle semble de plus en plus faible...

 

 

Impressions...

 

       Un album toujours aussi ravissant et élégant, toujours très "girly", plein de froufrous et de tissus soyeux....bref, un album pour les filles qui rêvent toujours de devenir une princesse!!

      Toutefois, la scénario ne m'a pas semblé beaucoup avancé dans second volume! J'attendais davantage de "révélations" face aux pistes lancées dans le 1er tome. Ces pistes sont toujours là, les secrets et non-dits aussi mais l'ensemble ne progresse pas vraiment, c'est dommage.

      Si l'action n'est pas particulièrement travaillée ici, de nouveaux personnages et des lieux inédits font leur apparition. En effet, Elinor découvre le village et quelques'uns de ses habitants ce qui permet de découvrir une orientation nouvelle et éventuelle à la grande maison Tiffany.

      Les personnages évoluent en dehors du domaine de Dawnhall, mais à la fin de l'album, la lourde grill se ferme sur Elinor, restée à l'intérieur et  qui déclare, comme en annonce au prochain opus: " j'ai le pressentiment que je suis encore ici pour longtemps".

    Du côté des personnages, c'est l'ami d'Abel - le frère de Bianca - qui apparait et fait quelque peu évoluer les relations entre certains protagonistes et nous laisse croire à un rôle plus important le concernant dans le volume à venir. Chao, domestique de la maison, prend lui aussi plus de place, mais toujours de façon énigmatique et très discrète. Toutes les clés ne sont pas livrées...ou alors je ne sais pas les lire!

      Enfin, Elinor est toujours aussi travailleuse et douée. Sa fragilité s'intensifie et devient le sujet des conversations. Son anorexie est de plus en plus claire mais, bien qu'elle s'affirme ou s'oppose parfois, elle reste un peu trop lisse, nous n'apprenons rien à son sujet...

 

      En bref, un deuxième tome très plaisant et agréable qui se lit sans ennui mais qui évolue trop peu à mon goût. J'attendais davantage. Peut-être que le troisième sera particulièrement riche, dans le cas inverse la série prometteuse serait décevante!!