28 septembre 2011

L'Invité, de Roald Dahl

l'inviteEd. Folio

96 pages

 

Arrivé dans ma PAL grâce au Swap Happy Face (juin 2010 !!) et envoyé par Yo, j'ai lu ce tout petit récit du célèbre Roald Dahl cet été...

 

 

Rapidement et sans trop en dire...

       Le narrateur reçoit une grosse caisse en bois livrée par les messageries du chemin de fer. Cette caisse mystérieuse contient 28 livres de 300 pages chacun envoyé par l'oncle Cornélius, célèbre mais énigmatique personnage familial qui, toujours en voyage à travers le monde, ne donne que très rarement de ses nouvelles. Cornélius a joint une lettre qui s'adresse à son neveu qui n'est autre qu'un document testamentaire dans lequel il lui lègue tout ce qu'il possède, autrement dit, très peu sinon ces 28 volumes, sorte de journal de l'oncle, dont le narrateur nous livre ici l'un des épisodes appelé "L'Episode du Sinaï".

      Dans ces quelques pages Cornélius est en Egypte et après un voyage semé de péripéties, il est invité dans un magnifique et très surprenant château caché en plein désert. Là, il sympathise avec le propriétaire mais s'intéresse surtout, fidèle à sa réputation, à la femme et la fille de son hôte...

 

Impressions:

      Voici un tout petit récit très efficace et très agréable. Le texte est percutant et truffé d'ironie ou d'humour noir!!

      Le personnage de Cornélius se veut très romanesque dès le début: l'arrivée du colis, sa réputation de voyageur et de coureur de jupons, son côté dandy et précieux, ses manies et son obsession pour l'hygiène en font un personnage haut en couleurs et digne d'une grande saga.

      Mais, en quelques pages, l'auteur parvient à nous livrer cette histoire qui tient tout aussi bien du conte, de la légende, du journal intime que du roman d'aventures avec l'efficacité de la nouvelle.

      Le principe du récit enchâssé nous plonge, au début, dans la tradition des récits classiques et confère un côté réaliste à cette histoire d'un personnage hautement romanesque.  Puis, le mélange des ambiances, le caractère extrême et souvent drôle de Cornélius et enfin la chute finale  font de ce court roman un texte tout à fait "à part",  frais et étonnant.

      En bref, un petit texte drôle, fin et savoureux qui confirme tout le talent de cet auteur que je ne connaissais que pour ces oeuvres jeunesse.

 

Merci Yo pour cette découverte!!

Posté par lancellau à 06:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur L'Invité, de Roald Dahl

    Tiens, ça doit être un des rares que je n'ai pas lu... je vais me mettre à sa recherche !

    Posté par L'Irrégulière, 28 septembre 2011 à 16:59 | | Répondre
  • Voila, je viens de parcourir votre blog et j'aimerais vous faire part d'un projet "littéraire" que je suis en train de monter et qui pourrait peut être vous intéresser. Je suis actuellement en master lettres modernes enseignement, et je souhaiterais créer un forum de/pour lettreux dans lequel les membres (majoritairement étudiants amateurs, passionnés, artistes ou professeurs) pourraient débattre, discuter autour des textes classiques ou ou selon eux intéressants. Il y aurait aussi une catégorie musique, cinéma, arts pour mettre en place un réseau d'intertextualité, et le résultat final pourrait être conçu comme une sorte d'encyclopédie en ligne, un peu à la Pierre Bayle, où chacun pourrait puiser des connaissances, et de l'esprit critique. Sur le papier ça sonne bien ! Mais en fait, je viens tout juste de mettre en place la première construction, et n'ont adhéré pour le moment que des adolescents, principalement en seconde, ou première L. Je ne suis évidemment pas contre l'arrivée de lycéens sur le forum, cependant ils ne peuvent pas encore hélas proposer le niveau d'analyse, de lecture, des fiches de lectures ou critiques que j'aurais souhaité. C'est pourquoi je viens vous voir, afin de savoir si vous aimeriez "m'aider" dans ce projet, dans la mesure de ce qui vous semble possible, afin de mettre en place des articles, des discussions sur le forum qui pourraient attirer davantage de personnes réellement intéressées par le monde littéraire.

    Posté par usdi, 28 septembre 2011 à 17:43 | | Répondre
  • Tentant c'est noté !

    Posté par Stephie, 28 septembre 2011 à 20:24 | | Répondre
  • Tiens, je ne connaissais pas ce titre de Dahl !

    Posté par Noukette, 29 septembre 2011 à 00:17 | | Répondre
  • Il est dans ma pal depuis quelques mois, mais d'autres lectures passeront avant ^^

    Posté par Lilibook, 30 septembre 2011 à 19:50 | | Répondre
  • J'adore le "Dahl" version adultes...Certaines de ses nouvelles sont d'une cruauté incroyable, très éloigné de l'univers de "Charlie et la chocolaterie". Bref, je ne connais pas ce récit mais ton billet donne envie.

    Posté par Sara, 30 septembre 2011 à 20:51 | | Répondre
  • - à l'Irrégulière: je crois que je ne l'aurais jamais lu si on ne me l'avait offert!! on peut également trouvé ce texte dans La Grande entourloupe d'où est tiré ce récit!

    Posté par lancellau, 02 octobre 2011 à 11:08 | | Répondre
  • - à Stephie: je te le mets de côté si tu veux!!

    - à Noukette: moi non plus avant...et c'est complètement différent de Charlie, par exemple!!

    Posté par lancellau, 02 octobre 2011 à 11:09 | | Répondre
  • - à Lilibook: je comprends parfaitement, mais sache que c'est un tout petit récit qui se lit TRES rapidement et c'est une bonne distraction!!

    Posté par lancellau, 02 octobre 2011 à 11:10 | | Répondre
  • - à Sara: de mon côté, je découvrais vraiment ce Dahl "version adulte" et c'est franchement très agréable et savoureux, la cruauté est également présente ici!! Il devrait donc te plaire...

    Posté par lancellau, 02 octobre 2011 à 11:12 | | Répondre
Nouveau commentaire