07 février 2012

L'insolente de Stannage Park, de Julia Quinn

l-insolente-de-stannage-park-225608-250-400Ed° J'ai lu

Coll° Aventures et Passage

378 pages

 

       


      Une fois n'est pas coutume, c'est le rendez-vous de cette coquine de Stephie qui me conduit sur la toile. Et oui, aujour'd'hui c'est le premier mardi du mois et c'est permis!!!

le mardi c'est permis

Rapidement et sans trop en dire...

      Dunford vit dans la bonne société londonienne du début du XIXème siècle ( nous sommes en 1816, pour tout vous dire et certaines diront que c'est normal, mais important...). Dunford, donc, est élégant, chic et bel homme. Séducteur invétéré, il n'a pas encore trouvé l'amour alors que ses amis les plus chers convolent en justes noces avec des femmes qui les rendent fous d'amour. Et puis, un jour, Dunford apprend qu'il hérite, d'un très lointain cousin, d'un domaine situé ... en Cornouailles, autrement dit, à l'autre bout du monde!!

     Il décide toutefois de se rendre sur place pour découvrir de quoi il retourne. Sur place, il fait la connaissance de Henriette plus souvent appelée Henry qui administre le domaine d'une main de maître vêtue de pantalons et autres chemises des plus masculines. Or, Henry n'a aucune envie de voir débarqué le belâtre en son domaine et encore moins de le lui laisser...aussi séduisant fut-il. Ainsi, empestant le fumier et sans aucune convenance, dont elle se moque éperdument, Henry va tenter d'éprouver le jeune homme et de s'en débarraser au plus vite... évidemment, tout ne va pas se dérouler comme prévu...

 

Impressions...

      Alors, voilà une vraie romance !!!! Je ne sais plus trop pour quelles raisons je me la suis procurée...sans doute évoquée par ci, conseillée par là...mais le nom de l'auteur me disait bien quelquechose et après avoir essayé les " passions intense", je me devais de découvrir les "aventures et passions"

      Une vraie romance, je disais avec tout ce qui va avec...un bel homme, une belle jeune fille un peu "sauvageonne" mais terriblement séduisante, la société londonienne, de grands espaces aussi et puis, et puis des stratagèmes, des déceptions, des espoirs...de l'amour!!!

      Tout y est certainement prévisible...même moi j'ai tout vu venir mais je me suis régalée. C'est plutôt bien écrit, enlevé, on ne s'ennuie pas une seconde et le retournement de situation finale ( que j'avais également vu venir) m'a tenu en haleine jusqu'à la fin....En effet, comment tout ceci allait-il bien pouvoir finir....aurais-je le droit au happy-end tant espéré.....et bien, nous sommes dans la romance, ne l'oublions pas!!

      J'ai été, toutefois, quelque peu chagrinée par de légères répétitions dans les expressions ou certaines situations de doutes intenses - parfois risibles - des personnages mais elles furent largement gommées par le rythme alletant du récit et par les touches d'humour parfaitement parsemées tout au long du roman.

      Peu de scènes "hot", plutôt de belles allusions sensuelles, on attend, on s'impatiente, on s'insurge face à ces deux tourtereaux tremblants de désir, pour obtenir finalement quelques petits moments un peu plus...sexuels, toujours torrides...mais sages malgré tout!

     Je suis faible, je suis "fleur-bleue", je suis une fille et j'aime ces histoires. Moi aussi je veux être belle et élégante, espiègle et inclassable mais toujours imparfaite puisque c'est cela qui fait mon charme....en tout cas c'est ce que j'ai compris et c'est ce qui  séduit Dunford...pff, mince, il est déjà pris ;)


Commentaires sur L'insolente de Stannage Park, de Julia Quinn

    C'est toujours sympa de voir les billets du mardi

    Posté par Mélopée, 07 février 2012 à 08:53 | | Répondre
  • Ce qu'il y a de sympa c'est que cette lecture te ramène par ici, tu nous manques tu sais ? Blague à part, il faut donc que j'essaye les Aventures & Passions maintenant, me v'là bien !!

    Posté par Noukette, 07 février 2012 à 18:19 | | Répondre
  • Rho, ça a l'air très tentant ! Et quel plaisir de te lire

    Posté par Sara, 07 février 2012 à 20:47 | | Répondre
  • Peu de scènes hot ? Dommage, c'est le regret que j'ai par rapport au titre de la collection Passion intense découvert ce mois-ci.

    Posté par jerome, 07 février 2012 à 23:16 | | Répondre
  • Juste envie de dire que je t'adore, smack !

    Posté par Stephie, 08 février 2012 à 08:54 | | Répondre
  • Il a l'air sympa celui-là aussi !

    Posté par L'Irrégulière, 08 février 2012 à 16:50 | | Répondre
  • De passage

    Bonne semaine et merci de nous faire un peu rêver... Pascal.

    Posté par Djemaa, 15 février 2012 à 20:10 | | Répondre
  • J'aime Julia Quinn. Oui, c'est de la pure romance mais ça me plaît toujours. Je n'ai pas lu celui-ci, par contre.

    Posté par Karine:), 23 février 2012 à 19:11 | | Répondre
  • Je l'aime bien ce Julia Quinn, sans doute aussi parce que le jour où j'ai rempli le questionnaire "quelle héroine de Julia quinn etes vous", c'est Henry qui est sortie! et j'aime assez l'idée.

    @Karine: C'est pas un de ces récents. Il fait partie de la série de Blyndon et en VO c'est Minx.

    Posté par Tam-Tam, 06 mai 2012 à 14:52 | | Répondre
Nouveau commentaire