demeur_esEd. Denoël

Coll° Folio

81 pages

Rapidement et sans trop en dire...

      La Varienne et sa fille Luce vivent seules, recluses dans leur village. Elles sont différentes, peut-être idiotes et vivent dans un monde qui leur est propre, loin des autres mais cela leur convient, elle s'y sentent en sécurité et s suffisent à elles-mêmes. Pourtant, un jour, Luce doit aller à l'école et cette intrusion de la société dans leur vie peut rompre l'équilibre, l'harmonie qui existent entre la mère et son enfant. Mlle Solange, l'institurice douce et volontaire veut offrir une chance à Luce, lui ouvrir les portes du savoir, mais cette invasion dans le monde de celles qu'on appelle des "demeurées" est-elle possible et sans danger?

Impressions...

      Les Demeurées est un texte très court mais d'une intensité très rarement ressentie!! Jeanne Benameur réussit ici en peu de mots, avec une efficacité incroyable à créer une atmosphère étonnante d'émotion!!

      J'ai retenu mon souffle le temps de cette lecture; une boule au ventre, j'ai tourné les pages; les mots sont forts, justes et sobres. Le sujet n'est pas simple mais qu'il est beau quand il est écrit avec les mots de Mme Benameur qui nous livre un vrai texte poétique!

      Je suis restée suspendue à chaque phrase, chaque paragraphe tant le récit est puissant. Il m'est très difficile -comme souvent - de définir ce que j'ai ressenti lors de cette lecture: j'ai trouvé l'histoire et ses mots très doux mais violents aussi, efficaces et pudiques à la fois.

      La relation entre la mère et l'enfant ainsi que le personnage de Mademoiselle Solange m'ont envoutée. Le silence qui parcourt le récit est impressionnant et occupe une véritable place dans l'histoire, tel un personnage à part entière!

      Je suis complètement  impressionnée par ce tout petit livre si fort et si vrai qu'il faudrait mettre entre les mains de tous parce qu'il est tout simplement beau!

Merci à mon amie Stephie pour cette très belle découverte !!